les terres de sang au soleil sanglant

 :: Jeu de Rôle :: Terres Profondes :: La terre aride Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 5 Jan - 17:44
Eclipse de Lune
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 06/05/2017

Informations complémentaires :
Magie: Aeros
Age: 5 ans
Notes:
Éclipse de Lune vagabondait épuiser sur le territoire que lui avait ouvert sa course folle pour oublier et sentir le vent bien fessent dans sa crinière et sur son pelage. Il aimait cette sensation d'avoir l'impression de voler, d'être loin de tout. Libre. Insaisissable. Indomptable. Tel était le vent. C'est comme ça qu'il veut être et non une machine à tuer. Le vent le berçait jour comme nuit. Le vent est son seul ami. Le vent tantôt doux et chaud, tantôt violent et froid lui ressemblait. Éclipse de Lune aimait penser qu'il était un peu comme le vent ça le rassurait, l'émerveillait. Être libre est sa devise, son mot d'ordre. Il ne vaut appartenir à personne. Ne dépendre de personne.

L'air devenu trop chaud le força à s'arrêter.Immobiliser par la chaleur, Eclipse de Lune contempla le paysage. C'était une vaste étendue de terre orange presque rouge, les arbres se font rare et sont dénudés. De la terre rouge à perdre de vue aucun point d'ombre pour se protéger du soleil cruel. Au loin il remarqua des collines trop éloignées pour espérer y aller et arriver en vie ! Il y aurait été sans hésiter si elle était plus proche, espèrent trouver un coin d'ombre pour se reposer. Il pensa alors à utiliser son pouvoir d'Aeros pour avoir une brise fraîche, mais se ravisa presque aussitôt il était trop fatigué et puis ça ne servirait a rien il contrôle le vent pas sa température ! Pas encore.

Il resta donc là à observer la terre brûlée qui lui rappelait vaguement le sang qu'il a dû faire couler, que son père a fait couler. Cette pensée le dégoûtât il ne pouvait plus regarder cette terre de sang. Il leva les yeux, mais le soleil ardent lui fit mal et il les rebaissa aussitôt. Des tâches venaient devant ses yeux, elle se transformait en scène, en souvenir. Il se revoyait, revoyais son père, tuer sans pitié. Éclipse de Lune fermait ses yeux très fort pour ne plus les voir, mais ça ne marchait pas ses images étaient encrées en lui et peux importe ce qu'il faisait il les revoyait alors qu'il ne cherche qu'à les oublier. C'est pour ça qu'il est là, car il voulait oublier ses souvenirs qui s'étaient incrusté dans son sommeil. Qui venait le hanter chaque nuit, chaque foi qu'il baissait sa garde. Et maintenant quand il regarde ce soleil cruel. Qui apprêt réflexion lui aussi avait la couleur du sang. Tout ici lui rappelas son passé, sa nature et il ne put le supporter plus longtemps. Il se retourna et repartit d'où il venait. Des plaines des terres libres. Les tâches s'atténuaient peux à peux et c'est au petit trop qu'il repartit.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caeleste Sin :: Jeu de Rôle :: Terres Profondes :: La terre aride-