lien


• Rencontrez Nîmeziss, membre du conseil de Gaïa, lors d'une partie de pêche. Son message ici.




Nîmeziss recherche une compagne capable de diriger sa tribu à ses côtés. Plus d'informations ici et pour le contacter c'est par là.
• Nous recherchons toujours le dirigeant de Solryan. Premier arrivé, premier servi pour personnaliser le royaume à sa guise en respectant les bases établies se trouvant dans ce sujet.




• Découvrez le rôle de Suivant, coutume du royaume de Gaïa. Le descriptif est accessible ici.

ROYAUME - Gaïa

 :: Prologue :: Avant-propos :: L'univers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 19 Sep - 13:40
Maître du Jeu
Compte Fondateur
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 23/03/2017
Généralités

Actuellement dirigé par Sasheen, l'Empire de Gaïa tient une place non négligeable dans la balance d'équilibre de Caeleste Sin. S'il n'existait pas, les deux royaumes frères d'Ouranos se seraient déjà entre-tués, car il est pour eux un ennemi commun. Royaume conquérant des peuples magiques, il n'a de cesse de prospérer dans la richesse de ses terres et dans la dentelle de sa culture.

En effet, sous ses airs de pays guerrier et violent, sans pitié, se cache un véritable trésor culturel et de diversité. Le peuple de Gaïa n'en reste pas moins très xénophobe et pratiquement refermé sur lui-même.
La lignée pure des empereurs et impératrices est considérée à juste titre comme divine, mais aussi supérieure à tous. Ce serait un sacrilège que de toucher aux descendants directs de Gaïa.

Fonctionnement politique

Le fonctionnement politique de l'empire est assez simple.
L'empire est gouverné par un empereur choisi de façon héréditaire, ou par une impératrice, de la même façon. Cela n'a pas changé depuis la naissance de l'empire.

La tête dirigeante gouverne entourée d'une assemblée des chefs de clans ou peuples magiques. De nombreux conseils ont lieu afin de discuter des problèmes de chacun, et de débattre des décisions plus importantes comme les déclarations de guerre par exemple.
Cependant, lors de ses conseils, seule la voix de l'empereur ou de l'impératrice a foi. Si le dirigeant de l'empire prend une décision qui va à l'encontre de l'avis du conseil, elle sera tout de même effective.

Les risques de rébellion des peuples selon les décisions de la tête dirigeante sont donc non négligeables.
Pour parer à toute éventualité de trahison, l'empire s'est donc doté d'une garde impériale puissante et soumise, totalement dévouée à la lignée pure de Gaïa. Les soldats sont éduqués dès le plus jeune âge,
si ce n'est la naissance, à servir l'empire et à exécuter les ordres, peu importe ce que leur ordonne le dirigeant.
Les cas de mise à mort de traîtres ne sont pas rares dans l'histoire de l'empire, et quelques règnes sont connus pour avoir été très sanglants.

Pour éviter toute folie de l'empereur ou de l'impératrice, il a été décrété qu'un enfant serait désormais choisi afin de modérer au mieux les dirigeants. Ainsi, chaque prince et princesse de Gaïa, se voit attribuer un Suivant ou une Suivante.
Comme le nom l'indique, il s'agit d'un enfant né le jour suivant le prince ou la princesse, et qui vivra à ses côtés non pas comme un serviteur ou un esclave, mais comme un égal.

Impératrice •• Sasheen.
Suivante •• Ukiüq.

Membres du Conseil •• Nîmeziss, libre.

Généraux de l'armée •• Arya, libre.


Histoire de l'empire

En cours de rédaction.

Géographie

Le royaume de Gaïa est majoritairement recouvert d'une dense forêt de conifères. Il est le plus grand des trois royaumes. Sapins, cèdres, épicéas et pins se côtoient pour former un refuge aux habitants du royaume.

Au Sud, la forêt est parcourue par les bras du Grand Lac qui viennent se jeter dans l'océan. Au centre se trouve une source provenant des glaciers Volryan. L'eau parcourt la distance entre les montagnes et la forêt dans des tunnels sous-terrains avant d'émerger au milieu des arbres Gaïens. Cette source possède une eau très pure et est très appréciée des peuples aquatiques vivant dans le royaume mais aussi par tous les autres peuples des plumes et des faunes. Elle est aussi parfois privatisée pour la famille royale.

La Source se trouve au sein du Domaine Sylvestre. Il s'agit du cœur du royaume de Gaïa, là où évolue la majorité de la population et de la sphère haute du royaume ainsi que l'armée. C'est ici que se tient les conseils et que les décisions les plus importantes sont prises. C'est aussi ici que vit la famille royale. Le cœur de la forêt est donc très bien surveillé et protégé.

Mythes et coutumes

La tradition des Suivants •• Par tradition, un héritier royal du royaume de Gaïa se voit affublé d'un compagnon du même sexe et d'une même espèce, né un jour après lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Oct - 15:30
Maître du Jeu
Compte Fondateur
avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 23/03/2017
La tradition des Suivants

Pour tempérer et doubler la personnalité des souverains du royaume de Gaïa, il a été décidé d'assigner la vie d'un poulain ou d'une pouliche à celle de l'héritier royal.

Par tradition, le Suivant ou la Suivante doit être du même sexe que l'hériter royal et né(e) un jour après ce dernier. Pris à sa famille dès le berceau, c'est le géniteur de l'héritier royal qui se doit de lui trouver son Suivant le plus rapidement possible.
L'enfant est voué à vivre jusqu'à la fin de ses jours auprès de son héritier royal et sera éduqué en égal par rapport à lui. Son rôle est complexe et sera décrit ci-dessous.


Le choix du Suivant

Dès la naissance de l'héritier royal, l'Empereur ou l'Impératrice en titre doit partir à la recherche de l'enfant qui sera désigné comme son Suivant.

Par tradition, le Suivant sera choisi du même sexe, de la même espèce, né un jour après l'héritier royal et faisant parti officiellement du royaume de Gaïa. Le Suivant ne doit pas être un Excors.

Les recherches peuvent prendre plusieurs jours. Chaque famille ayant eu un nouveau-né doit le présenter au souverain sans résistance. L'enfant désigné sera enlevé à sa famille naturelle pour être envoyé au sein de la famille royale afin de recevoir la même éducation que l'héritier royal. En cela, un nouveau-né choisi pour devenir Suivant est considéré comme très chanceux et malgré la tristesse de la séparation, la famille doit se réjouir pour sa vie future.
L'enfant ne reverra généralement jamais ses parents naturels.


L'éducation et vie du Suivant

Le Suivant, une fois intégré à la famille royale et officiellement présenté au peuple, est éduqué en égal vis-à-vis de l'héritier royal qui lui est lié. Il l'est d'autant plus qu'il est lui-même considéré comme potentiel héritier du trône de Gaïa.

En effet, si l'héritier naturelle du trône vient à mourir avant d'avoir eu une descendance capable de prendre sa place, c'est à son Suivant de devenir Empereur ou Impératrice.

La vie du Suivant est voué d'abord à son héritier ou souverain, mais surtout au royaume de Gaïa.


Les rôles du Suivant

Le Suivant sert de conseiller à son souverain ou héritier désigné. Il est actif politiquement est à une voix et place entières au sein du Conseil de Gaïa. Cependant, c'est la voix de l'Empereur ou de l'Impératrice qui prévaut sur la sienne et ce, quelle que soit la situation. En l'absence de dirigeant, c'est au Suivant que revient ce droit de décision ultime.

Comme le Suivant est éduqué avec l'héritier royal, il noue généralement de forts liens avec ce dernier. Il lui sert donc aussi d'ami, voire de frère ou de sœur de cœur. Le Suivant doit savoir tempérer les décisions de son souverain, mais aussi le guider dans la bonne voix lorsque celui-ci vient à douter. En cela, il peut tout à fait contrer les choix de l'héritier royal mais à ses risques et périls. Il n'a pas droit de vie ou de mort sur son souverain, contrairement à ce dernier. L'histoire de la lignée de Gaïa est parsemée de drames concernant souverains et suivants.
Cette relation particulière peut rapidement tournée à la haine selon les décisions du Suivant. En aucun cas, la faute ne peut être reporté sur le souverain.

Le Suivant doit aussi maîtrisé l'art de la guerre car il sera envoyé en tout premier sur les batailles, sauf décision de présence de son souverain. Il est le maître général des armées de Gaïa, et supervise le tout en temps de guerre uniquement. Il représente le royaume de Gaïa en sa capacité d'héritier égal au souverain. En cela, le Suivant doit parfaitement maîtriser son pouvoir magique, et faire preuve d'une force combative inégalée.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caeleste Sin :: Prologue :: Avant-propos :: L'univers-